法国总工会 (CGT) 谴责对中国劳工维权人士的重判

法国总工会(CGT)的声明

法国总工会谴责对中国劳工维权人士的重判

中国南部广东省的劳工非政府组织的积极分子曾飞洋、朱小梅、汤欢兴于2015年12月3日被捕,2015年12月5日被正式关押。2016年9月26日,在一场闪电般快速的庭审中被判以重刑。

曾飞洋是援助工人中心的主任,被判刑3年缓刑4年;朱小梅和汤欢兴被判刑1年半,缓刑2年。缓刑期,他们的职业生涯会被严格限制。

2015年12月底,和他们一起被捕的,还有十多个劳工维权人士和劳工非政府组织负责人被警方传讯,他们随后被取保候审或被无罪释放。在几个月内,他们见家人和律师的权利被剥夺。和他们同时被捕的劳工非政府组织的维权人士孟晗,仍然在狱中等待开庭。

曾飞洋、朱小梅和汤欢兴因“扰乱社会秩序”的罪名被判刑,也就说,是因为支持、帮助中国工人伸张他们的权利、让世界听到他们的声音而被判刑。

法国总工会再次强调,中国仍然没有批准规定了罢工和集体谈判的权利的联合国劳工组织的第87号和98号公约。

法国总工会特别忧虑的是,上述判罪,反映了许多国家将工会行动视作刑事犯罪这一国际背景。法国总工会重申和中国劳工及劳工非政府组织站在一起的立场。

法国总工会 2016年9月28日于Montreuil

原文:

Communiqué de la CGT

La CGT condamne le lourd verdict contre les militants ouvriers chinois

Arrêtés le 3 décembre 2015 et emprisonnés depuis le 5 décembre 2015, Zeng Feiyang, Zhu Xiaomei et Tang Huanxing, militants ouvriers actifs d’ONG du travail dans la Province du Guangdong, dans le sud de la Chine, ont été condamnés lourdement, le 26 septembre 2016, dans le cadre d’un procès éclair.

Zeng Feiyang, directeur d’un Centre d’aide ouvrier, est condamné à 3 ans avec sursis et 4 de mise à l’épreuve, Zhu Xiaomei et Tang Huanxing à 18 mois avec sursis et 2 ans de mise à l’épreuve – une mise à l’épreuve qui limitera largement leurs activités professionnelles.

Fin 2015, ils avaient été interpellés avec une quinzaine d’autres militants et dirigeants d’ONG du travail qui ont depuis lors été libérés avec ou sans condamnation. Pendant des mois, ils ont été privés de tout contact avec leur famille et leurs avocats. Meng Han, également militant dans une ONG du travail, arrêté le même jour, attend toujours son procès.

Zeng Feiyang, Zhu Xiaomei et Tang Huanxing ont été condamnés pour « trouble à l’ordre social » c'est-à-dire pour avoir soutenu et aidé les ouvriers chinois à faire entendre leur voix et à défendre leurs droits. 

La CGT rappelle que la Chine n’a toujours pas ratifié les conventions 87 et 98 de l’OIT.

La CGT est très préoccupée par ces condamnations dans un contexte de criminalisation de l’action syndicale dans de nombreux pays du monde. Elle renouvelle sa solidarité aux ONG du travail et aux travailleurs chinois.

Montreuil, le 28 septembre 2016

Section: 
Back to Top