法国总工会(CGT):立即撤销对长春一汽大众工人代表符天博、王帅和艾振宇的指控

立即撤销对长春一汽大众工人代表符天博、王帅和艾振宇的指控

巴黎市工业物理化学高等学院
巴黎75005

我们从中国劳工通讯6月6日发布的一篇文章获悉:


“吉林省长春市,千余名一汽大众劳务派遣工人发起维权行动,要求同工同酬。5月26日,公安机关以涉嫌聚众扰乱社会秩序为由,刑事拘留三名工人代表符天博、艾振宇、王帅。其中,艾振宇、王帅已获取保候审。6月7日,公安机关对符天博执行逮捕,现羁押于长春市公安局监所管理支队第二看守所。
 
据悉,长春市一汽大众有三千多名一线劳务派遣工,大部分有十余年工龄。此次维权的主要诉求是补偿多年工作中同工不同酬的差额,并在今后的工作中保证同工同酬。
 
从去年年底开始,派遣工人通过谈判、申请劳动仲裁、诉讼、抗议及线上组织,发起维权行动。在两轮谈判无重大进展的情况下,今年2月,数百名维权工人聚集在汽车经济技术开发区劳动仲裁委员会门前,抗议劳动仲裁委员会未于法律规定时间内回应工人们的仲裁申请。随后,大众汽车集团发表声明,大众汽车集团(中国)尊重并关心每一位员工,将会认真处理相关问题。
 
自二月的行动以来,工人的维权行动遭到了更严重的打压。工人代表一度被调岗至体力更繁重的岗位。许多维权工人接到自称派出所的电话盘查。工人们因此取消了原定的五一徒步活动。各种盘查骚扰状况在2017长春国际马拉松赛期间进一步加剧。在重重压力下,5月21日,劳务派遣工们仍旧在长春国际马拉松赛事上举行了抗议活动。”


因此,我们坚决支持员工结社自由的权利,反对中国一汽大众管理方对员工维权的打压并要求:

徐建一,中国第一汽车集团公司董事长

魏永新 (Joachim Wedler),中国第一汽车集团公司总经理

中国吉林省长春市安庆路5号,130011
立即撤销对工人代表符天博、王帅和艾振宇的指控并立即释放符天博。


为了表达我们的团结,我们建议中国劳工通讯在可能的情况下,将这一信息传递给三位工人代表符天博、王帅和艾振宇。


法国总工会全国科研工作者工会及巴黎市工业物理化学高等学院
副秘书长Jean-Pierre Fitoussi
jpafitoussi@gmail.com


2017年6月11日
此邮件发至:
clb@clb.org.hk 

* http://www.clb.org.hk/content/volkswagen-worker-representatives-arrested...

 

 

法语原文:

Pour la levée immédiate des poursuites engagées contre les représentants Fu Tianbo, Wang Shuai, et Ai Zhenyu des personnels de l’usine FAW-Volkswagen* à Changchun!

Section ESPCI Paris. 
Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris 75005 Paris
 

Nous avons été informés par un article* publié le 6 juin sur le site de CHINA LABOUR BULLETIN du fait suivant : 

« Après avoir mené dans une lutte de plusieurs mois milliers de travailleurs pour leurs droits, trois représentants ouvriers  de l’usine de Volkswagen dans la ville nord-est de Changchun ont été arrêtés par la police et accusés d'avoir "rassemblé une foule pour perturber l'ordre social". À l'heure actuelle, deux représentants ont été libérés, alors que le troisième  reste emprisonné.

Plus de 3000 salariés travaillent à FAW-Volkswagen à Changchun, dont beaucoup sont membres de cette entreprise depuis plus de dix ans. Les travailleurs percoivent environ un demi-salaire et aucun des avantages d'un employé à temps plein.

À la fin de l'année dernière, les travailleurs avaient engagé une longue campagne pour un salaire égal impliquant des actions juridiques, des manifestations et une organisation en ligne, mais ils ont été confrontés à la pression de la police, à une réponse lente de l’encadrement et à la résistance de la direction.

Au fur et à mesure de leur campagne, les représentants des travailleurs ont rencontrés à plusieurs reprises la direction, mais ont obtenu peu de progrès sur leur principale demande d'égalité de rémunération. 

À la fin du mois de février de cette année, des centaines de travailleurs ont protesté auprès du comité d'arbitrage de travail du district, car ce dernier ne s’était pas montré capable de répondre  à leur cas, dans le délai légalement requis. 

Après cette action, Volkswagen a publié une déclaration (en allemand) déclarant que le groupe Volkswagen China s'occupe de ses employés et prend au sérieux les préoccupations de ses employés.

Depuis l'action de février, les travailleurs ont signalé une intensification de la surveillance de la police ainsi qu'une pression accrue de la part de la direction sur les représentants des travailleurs. Ceux-ci  ont déclaré sur les médias sociaux que la direction les a forcé à changer de poste ou à augmenter leur charge de travail. Beaucoup de travailleurs ont déclaré avoir été contactés par la police par téléphone et placés sous surveillance. 

Une marche prévue par les travailleurs au mois de mai pour attirer l'attention sur leur cause a été annulée sous la pression de la police. Déterminés, les travailleurs ont organisé une manifestation conjointement avec le Marathon annuel de Changchun le 21 mai.

Trois représentants des travailleurs, Fu Tianbo, Wang Shuai et Ai Zhenyu, ont alors été placés en garde à vue le 26 mai et accusés de perturbation de l'ordre public. Wang et Ai ont depuis été libérés, avec la possibilité d'autres poursuites judiciaires contre eux, tandis que Fu reste en détention provisoire.»

En conséquence, attachés au libre exercice syndical de défense des travailleurs,  nous protestons contre la represssion exercée par la Direction de FAW- VOLKSWAGEN et  demandons à : 
M Jianyi Xu, président de China FAW
M. Joachim Wedler, premier vice-président
5 Anquing Road, Changchun, 130011 CHINE
 la levée immédiate des poursuites engagées contre Fu Tianbo, Wang Shuai et Ai Zhenyu, ainsi que la libération immédiate de Fu Tianbo

Nous proposons  à CHINA LABOUR BULLETIN, si cela est possible, de communiquer notre message à :
 Fu Tianbo, Wang Shuai et Ai Zhenyu pour les assurer de notre solidarité

Pour la section SNTRS CGT ESPCI Paris 
Jean-Pierre Fitoussi, Secrétaire-adjoint
jpafitoussi@gmail.com
Le 11 juin 2017

PRISE DE POSITION ENVOYEE A :
 clb@clb.org.hk 

* http://www.clb.org.hk/content/volkswagen-worker-representatives-arrested...

Back to Top