法国工会呼吁立即释放中国的劳工积极分子

 
Pour la libération immédiate des militants syndicalistes chinois,

détenus sans procès depuis 9 mois !

曾飞洋(左)和孟晗(右)
 
法国总工会(CGT)巴黎工业化工物理高等学院分会(ESPCI)
 
今年7月16日,在香港的9个保卫劳工权益的组织,就中国广东的劳工积极分子被捕发表了声明,声明指出:“去年12月,有50多名劳工积极分子被警方传讯,其中的7名被拘留、失踪。这种传讯和拘捕,是习近平主席压制劳工积极分子、威胁脆弱的公民社会的行动的一部分。被拘留的劳工积极分子不允许会见他们的律师,他们的家庭成员和朋友聘请的律师的会见请求也被警方拒绝。警方有时提出拒绝的理由,说是被捕的劳工积极分子已经有了其他的律师,有时则不说明任何理由。
 
据中国劳工通讯9月1日报道:“2015年12月被捕的7名劳工积极分子中, 5名已于去年冬季释放。他们是彭家勇、邓小明(2016年1月8-9日无罪释放,监视居住)、朱小梅(2月1日取保候审)、汤欢星(笔名北国,也是冬季释放,但没确定其是无罪释放或是取保候审)、何晓波(2016年4月释放)。也就是说,目前仍有两名被拘留,他们是曾飞洋和孟晗。”
 
从去年12月3日起,曾飞洋一直在广州的一个拘留所,会见律师被非常严格地限制。曾飞洋是广东省广州市番禺打工中心的主任。该中心给农民工提供法律援助。与番禺打工中心已经合作了五年的中国劳工通讯在去年12月的镇压之前就曾报道说:“这五年来,番禺打工中心成为中国的企业集体谈判的探索者和先驱。打工中心的成员帮助工人选举他们的谈判代表、制定有效的战略和方法,并经常能将顽固的企业主带到谈判桌上来。番禺打工中心帮助工人追回了近2亿的被拖欠的工资、各种补贴和补偿金、社保等其他的费用。”孟晗被拘留也已经9个月了,他曾是曾飞洋团队的成员。在警方的审问调查过程中,孟晗拒绝为指控曾飞洋而作伪证。
 
在这个背景下,我们要求立即释放曾飞洋和孟晗。
 
法国总工会巴黎工业化工物理高等学院分会 
2016年9月6日
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
原文:
 
Section ESPCI Paris.

Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris 75005 Paris

Le 16 juillet dernier, 9 organisations de défense des droits ouvriers de Hong Kong déclaraient, à propos des poursuites contre des militants ouvriers dans le Guangdong (Chine):« En décembre dernier, plus de 50 militants avaient été interpellés et interrogés par la police, 7 avaient été détenus ou avaient disparu. Ces poursuites font partie des opérations de répression du président Xi sur les militants ouvriers et menacent gravement la survie de la société civile en Chine. Les détenus se sont vu refuser le droit de rencontrer leurs avocats. Les proches des détenus avaient chargé des avocats de rencontrer les militants en détention, mais la police a rejeté leurs demandes, affirmant soit que les militants avaient déjà embauché leurs propres avocats, soit même sans fournir de raisons du tout. »

Le 1er septembre, China Labour Bulletin informe : « Sur les 7 militants mis en détention au début décembre 2015, 5 ont été libérés durant l'hiver. Il s'agit de Peng Jiayong et Deng Xiaoming (libérés sous caution sans accusations criminelles entre le 8-9 janvier 2016), Zhu Xiaomei (libérée sous caution le 1er février après que les accusations criminelles ont été portées contre elle, Tang Huanxing (qu'on appelle aussi Bei Guo, libéré quelque part cet hiver - n'a pas voulu publiciser son statut) ainsi que He Xiaobo (libéré en avril 2016.). En d'autres termes, seulement 2 sont toujours en détention. Il s'agit de Zeng Feiyang et Meng Han. »

Zeng Feiyang est détenu depuis le 3 Décembre dans un centre de détention de Guangzhou, avec un accès sévèrement limité à ses avocats. Il est directeur du Centre de Panyu de Guangzhou, dans la province chinoise du Guangdong, Ce Centre fournit une aide juridique pour les travailleurs migrants. Plus généralement, selon China Labour Bulletin qui a travaillé avec le Centre Panyu pendant cinq ans, avant la répression de décembre 2015: « Au cours de ces cinq années, le Centre Panyu a émergé comme un pionnier et un chef de file dans l'entreprise la négociation collective en Chine. Le personnel a aidé les travailleurs à élire des représentants de négociation et élaborer des stratégies efficaces qui pourraient amener les employeurs obstinés à la table de négociation. Le centre a aidé les travailleurs à obtenir près de 200 millions de yuans dans les salaires, les indemnités de licenciement, les cotisations d'assurance sociale et d'autres avantages. »

Meng Han, détenu également depuis 9 mois, est membre de l’équipe de Zeng Feiyang. Il a refusé de témoigner contre lui lors de l’enquête .

Dans ces conditions nous demandons la libération immédiate de Zeng Feiyang et Meng Han

Section: 
Back to Top